Marc Bouchkov

Violon

„Il y a quelque chose de mythique dans une performance. Et cela devrait rester ainsi. Tout et rien ne peuvent se passer dans nos têtes pendant que nous jouons. C'est peut-être nécessaire pour nous de façonner et de nous connecter avec la musique."
Marc Bouchkov, bNo. 8 (Ballett am Rhein), décembre 2017
Biographie
Contact

Biographie

L’expressivité dans la musique, voilà ce que Marc Bouchkov recherche en permanence. Son jeu ne repose pas seulement sur une vaste connaissance des partitions, du contexte historique et de l’authenticité de l’interprétation, il conçoit aussi son exécution comme une transmission immédiate de contenus. La proximité du son du violon et de la voix humaine est pour lui une source d’inspiration et le pousse à restituer les sentiments et les émotions, à faire en sorte que l’auditeur puisse les vivre à son tour.
Marc Bouchkov est né en 1991 dans une famille de violonistes et c’est de son grand-père Mattis Vaitsner qu’il a reçu à l’âge de cinq ans son premier cours de violon. Par la suite, il a étudié auprès de Claire Bernard et Boris Garlitzky, puis d’octobre 2014 à 2017, il a fait des études complémentaires à la Kronberg Academy comme jeune soliste dans la classe de Mihaela Martin. Depuis octobre 2018, Marc Bouchkov est suivi musicalement par Eduard Wulfson et enseigne lui-même en ce moment comme professeur au Conservatoire royal de Liège ainsi que, depuis cette année, à l’académie de musique internationale du Liechtenstein.

Le chemin de Marc Bouchkov est jalonné de nombreuses distinctions internationales. Il a ainsi gagné des prix lors du Concours International pour Violon Henri Koch, du Concours Reine Elisabeth et du Montréal International Musical Competition. Il a récemment été distingué par le Deuxième Prix du concours international Tchaïkovski et il a reçu le Prix d’encouragement pour la musique décerné pour la troisième fois par la Fondation culturelle de Dortmund.
„Curieux, inventif, espiègle et ivre de liberté, […] une incroyable facilité à défier les lois de la pesanteur. ”Jean-Michel Molkhou, Diapason, novembre 2017
Dès le début, la participation de Marc Bouchkov à des concerts a été fulgurante et suivie avec beaucoup d’attention par la critique. « Pas de doute : il a un talent exceptionnel ! », écrivait la Neue Zürcher Zeitung après son concert en 2016 dans la Tonhalle Orchester Zürich sous la direction de Lionel Bringuier.

Bouchkov a travaillé avec des chefs d’orchestre renommés comme Stanislav Kochanowski, Howard Griffiths, Andrey Boreyko et Christoph Eschenbach, ainsi qu’avec des orchestres comme l’orchestre symphonique du Hessischer Rundfunk Francfort, l’Orchestre National de Belgique, le Sinfonica Nazionale Rai de Turin, le NDR Elbphilharmonie Orchester, le Stavanger Symphony Orchestra, le Royal Philharmonic Orchestra de Liège, le Philharmonic Orchestra de Moscou, le Staatsorchester Rheinische Philharmonie. Sur invitation de Mariss Jansons il a inauguré en 2014 la série « Essentials » avec le Royal Concertgebouw Orchestra.

Du fait de la diversité de son activité dans le domaine de la musique de chambre Marc Bouchkov est en relation avec de nombreux artistes comme Georgy Dubko, Alexei Stadler, Behzod Abduraimov, Christopher Park, Kian Soltani et Adrien Boisseau. Il est régulièrement invité dans des festivals internationaux comme le Verbier Festival, le Davos Festival, le Printemps de Heidelberg, et il a déjà joué dans des salles renommées comme le Théâtre de la Ville à Paris, le Konzerthaus à Berlin et l’Elbphilharmonie à Hambourg. En, octobre 2016, il a fait ses débuts au Wigmore Hall à Londres où il a reçu le Prix London Music Masters.

A l’automne 2017 est paru son premier album avec des œuvres de Ysaÿe, Chausson et ses propres compositions dans le cadre de la nouvelle série harmonia#nova chez harmonia mundi ; cet album a été distingué en novembre 2017 par un Diapason découverte et a été nominé pour le ICMA de 2018.

Ses concerts avec l’Orchestre du Théâtre Mariinsky sous la direction de Valery Gergiev, une première collaboration avec le Ballet de Hambourg- John Neumeier (Serenade de Bernstein), l’enregistrement du double concert de Mendelssohn avec l’orchestre de chambre de Bâle et Claire Huangci sous la direction de Howard Griffiths, ainsi que des récitals et de la musique de chambre à Saint-Pétersbourg, Zurich, Bonn et la Schubertiade à Hohenems constituent les temps forts de la saison 2019/2020.

2019/2020
Nous vous prions de bien vouloir imprimer cette biographie telle quelle. Les omissions et modifications ne sont autorisées qu'après consultation avec l'agence.
Contact: Arnold Simmenauer, Anna Haefliger – Haefliger Productions (Externe Zusammenarbeit)

Images

Programmes

2021 / 2022
Duo
avec Christopher Park (piano)

Beethoven : Sonate pour violon et piano n°1 en ré majeur op.12 n°1

Debussy : Sonate pour violon et piano en sol mineur

***

Mozart : Sonate pour violon et piano n°17 en do majeur K. 296

Stravinsky : Divertimento pour violon et piano

Trio
avec Jonathan Roozeman (violoncelle) et Behzod Abduraimov (piano)

Arenski : Trio pour piano et cordes n°1 en ré mineur op.32

Rachmaninov : « Trio élégiaque » pour violon, violoncelle et piano n°1 en sol mineur

***

Dvořák : Trio pour piano et cordes n°4 en mi mineur op.90 « Dumky »

Hommage à Paul Celan (100e anniversaire)
« Erreichbar, nah und unverloren »
Textes et chansons de Czernowitz

avec Jens Harzer (Récitation), Zoryana Kushpler (Mezzo-soprano), Vadim Gluzman / alt. Marc Bouchkov (Violon), Olena Kushpler (Piano), Brigitte van Kann (Conception)

Paul Celan a décrit la région dont il est originaire, la Bucovine, comme une « contrée où vivaient des hommes et des livres ». En son centre se trouve Czernowitz, une ville aux langues et aux cultures multiples. Un hommage à Czernowitz et à ses grands poètes.

 

Poèmes par Rose Ausländer et Paul Celan

Musique par Auerbach, Fried, Lanjyk, Lydkevich, Mahler, Pärt, Ravel, Ysaÿe

2020 / 2021
Solo

Ysaÿe : Sonate pour violon solo n°5 en sol majeur op.27

Bach : Partita n°2 en ré mineur

***

Ysaÿe : Sonate pour violon solo n°4 en mi mineur op.27

Bouchkov : Fantaisie

Schubert/Ernst : Der Erlkönig (pour violon solo)

Trio
avec Kyril Zlotnikov (violoncelle) et Denis Kozhukhin (piano)

Chostakovitch : Trio pour piano et cordes n°1 en do mineur op.8

Arenski : Trio pour piano et cordes n°1 en ré mineur op.32

***

Tchaïkovski : Trio pour piano et cordes en la mineur op.50

Discographie

Ysaye - Chausson - Bouchkov
Eugene Ysaye
Fantaisie for Violin and Piano, Op. 32
Sonatas for Solo Violin, Op. 27 Nos. 5 & 6
Legende norvegienne for Violin and Piano
Si vous saviez for Violin and Piano

Ernest Chausson
Poème for Violin and Piano, Op. 25

Marc Bouchkov
Fantaisie for Solo Violin
Melodie for Solo Violin

Georgiy Dubko - Piano

Widmann: Duets - Viola Concerto - Jagdquartett
Jörg Widmann
Viola Concerto
24 Duos (selection)
Jagdquartett

Antoine Tamestit - Viola
Bruno Philippe - Cello
Signum Quartett
Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks
Daniel Harding - Conductor

Vidéos

Vasks: Distant Light
Ysaye: Sonate für Violine Solo Nr. 6
Piazzolla: Verano porteno

Contact

Arnold Simmenauer
t: +49 (0)30 414 781 724
f: +49 (0)30 414 781 713
Anna Haefliger – Haefliger Productions (Externe Zusammenarbeit)
t: +49 - (0)152 - 05 24 54 82