Nicolas Namoradze

Piano

“Une facette des récitals que je trouve généralement sous-explorée est la façon dont nous comblons le fossé entre les œuvres du programme. Il y a énormément de potentiel dans le jeu avec le temps qui est laissé entre les pièces et la décision de couper le flux pour les applaudissements.“
Biographie
Contact Carolin Traute-Breidenbach

Biographie

Le pianiste et compositeur Nicolas Namoradze, dont les interprétations ont été saluées par la critique comme étant « pétillantes…sensibles et colorées » (New York Times) et « tout simplement splendides » (Wall Street Journal), s’est fait remarquer sur la scène internationale en 2018 en gagnant le prix de piano le mieux doté au monde, la Honens International Competition, qui est décerné tous les trois ans à Calgary au Canada.
Ses récitals souvent à guichets fermés dans le monde entier ont été accueillis par des éloges critiques universels, et ses récentes parutions d'albums ont reçu des accolades extraordinaires, notamment le Choc de Classica, le disque du mois dans Limelight, le disque instrumental du mois dans BBC Music Magazine, le choix de la rédaction dans Gramophone, le choix de la rédaction dans Presto Classical et le choix des critiques dans International Piano, ainsi qu'une première place dans les classements britanniques des albums instrumentaux classiques.

Parmi les musicien•ne•s les plus acclamé•e•s par la critique de sa génération, Namoradze s'est vu décerner le Young Pianist Award 2020 & 2021 par le UK Critics' Circle, qui l'a qualifié de « bien plus qu'un pianiste de haut niveau ». Considéré comme « One to Watch » par le Gramophone et « Rising Star » par le BBC Music Magazine, Namoradze figure également dans la liste « 20 for 20 » de WQXR, qui comprend « des héros de longue date, des favoris établis et des nouveaux venus destinés à la célébrité qui redéfinissent ce que la musique classique peut être ». Parmi les critiques récentes, citons les rares critiques cinq étoiles du Telegraph et du Guardian, qui ont qualifié sa prestation au Royal Festival Hall de « laconique et débonnaire, lourde mais exquise, et d'une précision exacte dans le ton et le toucher ». Un article de couverture paru en janvier 2022 dans International Piano a jugé « étonnants » les débuts de Namoradze au Wigmore Hall, concluant qu'« avec autant de talents et d'intérêts, il est impossible de prédire ce que ce jeune homme fera par la suite : tout ce dont on peut être sûr, c'est que ce sera à la fois original et inattendu ».
„Namoradze emmène le public sur un chemin entre sensibilité et stupéfaction. Le résultat ? Un coup de fouet.”Augsburger Allgemeine, novembre 2021
Les activités de la saison 2022-23 comprennent des résidences au Toronto Summer Music, au Honens International Piano Competition et au Florida Grand Piano Series ; des apparitions en récital au Santa Fe Chamber Music Festival, au Festival Radio France Occitanie Montpellier, au Beethovenfest Bonn, au Miami International Piano Festival, au Kulturpalast Dresden et au Lugano Musica, entre autres ; une tournée de récitals en duo pour piano et marimba électronique avec Lukas Ligeti pour marquer le centenaire de György Ligeti en 2023 ; et une série de concerts avec plusieurs orchestres canadiens d'une nouvelle œuvre écrite pour lui par Kati Agócs. Au cours des dernières saisons, il a donné des récitals au Carnegie Hall, à la Konzerthaus de Berlin, au Wigmore Hall, au Tokyo Bunka Kaikan et au Gardner Museum de Boston ; il s'est produit à Tanglewood, à Banff, au Gstaad Menuhin Festival, au Telavi Music Festival, au Festspiele Mecklenburg-Vorpommern, au Portland Piano International, au Klavier-Festival Ruhr, et plus encore ; et des prestations avec des orchestres tels que le London Philharmonic, le Budapest Festival Orchestra, le Sinfonieorchester Basel et le Milwaukee Symphony, sous la direction de chef•fe•s tel•le•s que Iván Fischer, Karina Canellakis, Ken-David Masur, Finnegan Downie-Dear et Daniele Rustioni.

Parmi les faits marquants de son travail de compositeur, citons des commandes et des interprétations par des artistes et des ensembles de premier plan, dont Ken-David Masur, Lukas Ligeti, Tessa Lark, le Metropolis Ensemble et les quatuors Momenta, Verona et Barkada, dans des festivals tels que le Chelsea Music Festival, le Honens Festival, le Santa Fe Chamber Music Festival, le Portland Piano International et le Klavier-Festival Ruhr, entre autres. Il a également composé et produit un certain nombre de bandes sonores de films, dont Walking Painting de Fabienne Verdier et Nuit d'opéra à Aix, réalisée en association avec le Festival d'Aix-en-Provence. Ses compositions sont publiées par la maison d'édition japonaise Muse Press.
„Set to become one of the truly important artists of his generation.”Emanuel Ax
Parallèlement à sa carrière musicale, Namoradze est activement engagé dans divers domaines liés à la musique dans le domaine des sciences cognitives. Dans le cadre de sa thèse de doctorat au CUNY Graduate Center, il a développé des modèles mathématiques pour certains aspects de la perception musicale ; ce travail a remporté le Barry Brook Award, une distinction récompensant une réussite exceptionnelle, et a été publié par Springer sous la forme du livre « Ligeti's Macroharmonies » dans la série Computational Music Science. Il poursuit actuellement des études de troisième cycle en neuropsychologie à l'Institut de psychiatrie, de psychologie et de neurosciences du King's College de Londres, où ses recherches portent notamment sur les effets de la pratique mentale et de la pleine conscience sur les performances musicales.

Namoradze est également le créateur d'IDAGIO Mindfulness, une plateforme sur IDAGIO, la première application de streaming de musique classique au monde. Outre un podcast, une série de vidéos et plusieurs autres ressources, le cœur de la plateforme est constitué de plusieurs cours de formation aux compétences mentales et à la pleine conscience, destinés aux interprètes et aux auditeur•trice•s. Dans le cadre de son travail sur le terrain, Namoradze a commencé à présenter un nouveau type de concert, les « Mindful Recitals », en intercalant des performances musicales avec des méditations guidées qui combinent la pratique de la pleine conscience et l'appréciation de la musique.

Namoradze est né à Tbilissi, en Géorgie, en 1992 et a grandi à Budapest. Après avoir fait ses études de premier cycle à Budapest, Vienne et Florence, il s'est installé à New York pour sa maîtrise à la Juilliard School et son doctorat au CUNY Graduate Center, où il a obtenu une bourse du Graduate Center. Parmi ses professeurs et mentors figurent Emanuel Ax, Yoheved Kaplinsky, Zoltán Kocsis, Matti Raekallio, András Schiff et Elisso Virsaladze en piano, et John Corigliano en composition. Pendant plusieurs années, Namoradze a fait partie de la faculté du Queens College, où il a enseigné la musique de chambre, la composition et l'histoire de la musique.

2022 / 2023
Nous vous prions de bien vouloir imprimer cette biographie telle quelle. Les omissions et modifications ne sont autorisées qu'après consultation avec l'agence.
Contact: Carolin Traute-Breidenbach

Images

Programmes

2025 / 2026

Vous trouverez les programmes actuels dans l’IMPRESARIUM de la saison 25/26

Agenda

20/07/2024
12:30 h
Isarphilharmonie
München, Germany
21/07/2024
14:30 h
Hameau Forum
Verbier, Switzerland
Nicolas Namoradze, Gary Leboff
23/07/2024
14:30 h
Hameau Forum
Verbier, Switzerland
Nicolas Namoradze
28/07/2024
14:30 h
Hameau Forum
Verbier, Switzerland
Nicolas Namoradze

Discographie

Rachmaninoff Refracted
Sergei Wassiljewitsch Rachmaninow
Partita pour violon no 3 en mi majeur, BWV 1006 : III. Gavotte en rondeau (arr. pour piano par Sergei Rachmaninow)
Symphonie n° 2 en mi mineur, op. 27 : III. Adagio (arr. pour piano de Nicolas Namoradze)
14 Romances, Op. 34 : No. 14, Vocalise (Arrangé pour Piano par Zoltán Kocsis)
Sonate pour piano no 1 en ré mineur, op. 28

Nicolas Namoradze
Souvenirs de la chanson géorgienne de Rachmaninov

Arabesque
Robert Schumann
5 Gesänge der Frühe, Op. 133
Arabesque in C major, Op. 18

Nicolas Namoradze
Arabesque for Piano

Robert Schumann
Humoreske in B-flat major, Op. 20

Nicolas Namoradze
3 Etudes

Bowen: Fragments from Hans Andersen & Studies
York Bowen
Fragments from Hans Andersen, Op. 58/61Concert study for piano No. 1 in G flat major, Op. 9 No. 2

York Bowen
Concert study for piano No. 2 in F major, Op. 32

York Bowen
12 Studies for piano, Op. 46

Vidéos

Live @ Gstaad Menuhin Festival (28.08.2021)
Bach / Busoni - Ich ruf zu dir Herr, BWV 639
Namoradze - Etudes for Piano I-III (Live from Honens)
Bach - Partita No. 6 in E minor (Live from Honens)
Brahms - Piano Concerto No. 2 (Live from Honens)
Fabienne Verdier - Walking Painting

Contact

Carolin Traute-Breidenbach
Senior Artist Manager
t: +49 (0)30 414 781 745
t: +33 (0)7 73 89 03 47